COMMENTAIRE DE THOMAS (PARIS)

Publié le par EDITH

?actualité de mercredi matin (le 28 mai 2008) m?a fait repenser au très percutant message de Cendrine, à savoir pourquoi le malheur afflige parfois certaines personnes ou certaines régions du monde.

Ce mercredi matin, il était question d?une affaire de viol sur une mineure de 12 ans par des Casques Bleus. Cela s?est passé ? je crois ? en RDC. Ces soldats de l?ONU, chargés du maintien de la paix, auraient abusé de cette fillette contre de la nourriture. La journaliste terminait sa présentation en évoquant les dures conditions de terrain au Congo, le stress, l?éloignement que subissaient les « soldats de la paix ». Il ne s?agissait pas de justifier de tels actes, mais plutôt de livrer tout le contexte de cette sordide affaire. J?ai le regret d?écrire que ce n?est peut être pas un cas isolé : après une rapide recherche, on constate que d?autres allégations de viols ou fourniture d?armes contre de l?or ont été soulevées à l?encontre de Casques Bleus, toujours en RDC.

Voici donc l?état de ma pensée, à la lecture de tous ses faits : d?une part, l?état d?insécurité ou de guerre ne justifie pas tout. Pour citer un exemple personnel, mon grand-père, qui s?est battu à Monte-Cassino et qui est mort pour la France en décembre 1944, a connu lui aussi les atrocités de la guerre. Pour autant, il n?a jamais commis de tels actes. Heureusement, il n?a pas été le seul. D?autre part, et ce sont des circonstances aggravantes, les faits auraient été commis par des soldats onusiens, qui en principe doivent défendre partout l?idéal des droits de l?homme et contribuer à mettre en place un monde meilleur, en paix. Bel hommage à l?humanisme.

Quoi en penser, vu de D.ieu ? A tout le moins, Il doit en être très triste, et peut-être en colère. Nous sommes au moins avertis, nous autres lecteurs du Blog, il y aura des conséquences. J?ignore lesquelles mais surtout ne soyons pas étonnés s?il devait arriver un malheur sur certains soldats onusiens, sur l?organisation même des Nations-Unies (qui semble-t-il n?en fait pas assez pour prévenir ou lutter contre les agissements délictueux et criminels de ses soldats) ou sur les pays contributeurs de troupes onusiennes qui ne punissent pas leurs ressortissants coupables des pires méfaits. Bien sûr, si malheur il doit arriver, nous n?en connaitrons pas la raison cachée, je veux dire celle de notre Créateur, et nombreux seront celles et ceux qui crieront à l?infamie et à l?injustice

Publié dans COMMENTAIRES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article